La spéciale de Kenza

24 avr

La sœur tatouée joue la fille de la pompe

Première réaction : pourquoi Kenza Sucke ? Pourquoi pas Kenza Susse ? Ou vas-y Kenza suce-moi cette belle bite ?

Mais inutile de forcer le naturel : avec Kenza, la fellation c’est comme une seconde nature, la pipe c’est son credo qu’elle fredonne dès le matin : « Lalalala, donnez-moi vos bites, mettez vos queues dans ma bouche, offrez-moi vos chibres enflés, donnez-moi votre semence lalalala… »

Un peu comme si la bouche succulente de cette cochonne servait d’aimant aux glands de ces messieurs.

Mais attention, jouer la sœur plumeau c’est bien, mais quand le bon dieu t’as doté d’un cul aussi accueillant, tirant comme la cheminée de mon château en Normandie, il faut changer parfois de registre et savoir faire don de cet orifice mouillé aux mandrins durs et fermes de ses copains non ?

Soyons juste, Kenza elle ne rechigne pas à la tache, son cul elle le considère comme une offrande (plaisir d’offrir, joie de recevoir) et, cerise sur le gâteau, cette salope jouit VRAIMENT sous les coups de boutoirs de Ricky La Chance (je dis passque Kenza va se délecter de son foutre)

Maintenant, si tu veux mater ET ECOUTER la vidéo où Kenza pousse des cris presque insupportables, tu cliques-ici

 

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire

CommentLuv badge